SAINT-MALO côté terre, par thèmes

  • 66

    b - PERSONNAGES CELEBRES à SAINT-MALO:

    b - PERSONNAGES CELEBRES à SAINT-MALO:

    leurs représentations, leurs "traces" à Saint-Malo ou les hommages qui leur ont été rendus.
  • 20

    c - OUVERTURES

    c - OUVERTURES

    qui attirent et guident le regard:
  • 36

    d - CLOCHERS et CLOCHETONS

    d - CLOCHERS et CLOCHETONS

    religieux ou laïques, nombreux à Saint-Malo:
  • 58

    e - ENSEIGNES remarquables,

    e - ENSEIGNES remarquables,

    traditionnelles ou particulières des boutiques de Saint-Malo:
  • 41

    f - PORTE SAINT-VINCENT et la NOUVELLE ESPLANADE (Juin 2015)

    f - PORTE SAINT-VINCENT et la NOUVELLE ESPLANADE (Juin 2015)

    Les travaux en 38 clichés : chapitre 1 démolition du souterrain, canalisations et déplacement du muret du jardin. chapitre 2 mise à niveau, tracé, matérialisation et signalisation provisoires, ouverture du giratoire pour les fêtes de fin d'année.chapitre 3 à partir du 5 janvier:décapage partie nord-est, mise à niveau, parement de pavés de grès et dalles de granit. chapitre 4 après la Sainte-Ouine: décapage partie sud-ouest, démontage du manège, création du nouveau rond-point décentré, et revêtement béton sous la tour générale à l'entrée du jardin. chapitre 5: début avril 2015, décapage de l'ancien carrefour (la circulation entrante dans intra-muros, contourne la porte Saint-Vincent); début mai 2015: création d'un second nouveau rond-point contigu au premier, pavé, et voies pavées;le parking souterrain sera accessible depuis ce rond-point pavé; installation d'un nouveau manège au pied de la Tour Générale après dallage.Fin des travaux 20 juin 2015: Accès au Parking souterrain par le rond-point pavé, accès réservé (bornes manoeuvrées par badge) à l'esplanade de l'Office du Tourisme, circulation principale contournant l'esplanade (dissuasion d'entrer en voiture intra-muros).
  • 28

    g - MEDIATHEQUE extérieurs

    g - MEDIATHEQUE extérieurs

    avant que cet équipement ne soit occupé (bientôt par l'assemblage des bibliothèques, janvier 2015):